Nigeria French Language Project: Newsletters February-may 2017 

Newsletter FEVRIER – MAI 2017

Chers lecteurs,
2017 est la troisième et dernière année du projet en cours. Les premiers mois de l’année ont donc été particulièrement actifs. Le comité de pilotage du projet qui s’est tenu le 31 mars au Ministère fédéral de l’éducation en présence du Directeur de l’enseignement de base et secondaire a été l’occasion d’évaluer les progrès effectués dans les deux principales composantes du projet.
En accord avec les prérequis pour le développement de l’enseignement du français professionnel dans l’enseignement supérieur, Yabatech (visite le 27février) et Plateau Polytechnic (visite le 29 mars) ont augmenté le nombre d’heures consacrées à l’apprentissage de la langue française dans leur curriculum. L’engagement des équipes enseignantes et le soutien de leur hiérarchie ont largement participé à cette évolution positive. Désormais, les étudiants des filières professionnelles pourront acquérir des compétences linguistiques professionnelles en français, un véritable atout sur le marché du travail nigérian.
La rencontre avec l’équipe de français du département des études européennes de l’Université d’Ibadan le 6 avril a été l’occasion de discuter les possibilités de faire évoluer le curriculum universitaire en cours pour que l’apprentissage du français puisse également prendre un statut professionnel au sein des universités.
Du côté des actions visant l’amélioration qualitative de la formation en français au sein des Colleges of Education (COE), des réunions de travail ont été organisées dans les trois centres pour l’enseignement et la documentation en français (CFTD Jos, le 28 mars, CFTD Enugu le 3 avril et CFTD Ibadan le 5 avril). Les objectifs étaient de finaliser les remarques sur le curriculum actuel (NCE Minimum Standards for French), d’optimiser les visites dans les établissements et la tenue du programme de formation pour 2017.
Les stages de formations ainsi que les visites des Academic Supervisors dans les COE sont en cours dans les six zones géopolitiques. En 2017, le programme de formation continue met l’accent sur le matériel de classe, les méthodes d’enseignement et l’évaluation des compétences linguistiques.
Le projet a également une dimension structurante pour l’enseignement et l’apprentissage du français au Nigéria. Tout d’abord, les observations et constats faits par les différents acteurs travaillant pour la formation de formateurs des enseignants des COE ont conduit à produire un document cadre destiné à la National Commission for Colleges of Education (NCCE) pouvant accompagner la révision du NCE Minimum Standards prévue pour 2017. Ensuite, les rencontres avec les Ministres de l’Éducation des États d’Enugu (3 avril) et d’Oyo (6 avril) ont été l’occasion de renforcer la coopération avec ces États pour le français et le rôle clé par les CFTD.
Enfin, suite au travail engagé avec l’équipe pour le français du Joint Admission Matriculation Board (JAMB) en charge des examens d’entrée dans l’enseignement supérieur, un atelier de préparation aux épreuves officielles de français (DELF et DALF) a été organisé le 24 mai à l’Institut français du Nigéria. En plus de la préparation et l’inscription à l’examen en juin 2017 cet atelier visait à fournir de nouvelles pistes pour moderniser la version actuelle du test pour le français.

Les chefs de projet vous souhaitent un bel été.
Division des langues
Fanny DUREYSSEIX & Elizabeth ITODO
Chefs de projet

Version anglaise

Advertisements

Thanks for the comment!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s