Deux Amis Sages

Il était une fois, une jungle (nigériane) où la famine sévissait parmi les animaux. Les rations alimentaires étaient réduites au quart. Tous les animaux  maigrissaient. Le lion était si émacié, que ses côtes étaient clairement visibles. Beaucoup d’animaux se plaignaient. D’autres mettaient même fin à leurs souffrances en se jêtant aux eaux, ou se pendant aux arbres.

Curieusement, l’on constatait que la tortue et son ami le lièvre grossissaient. Monsieur la Tortue était plein dans sa carapace. Le lièvre aussi se portait bien, et avait bonne mine. Les animaux leur demandèrent: «Comment se fait-il que vous grossissez tandis que les choses sont dures pour tout le monde?» La tortue répondit: «Moi, grâce à ma lenteur, j’arrive toujours en dernier sur le lieu où l’on distribue la nourriture. La plupart des fois, les serveurs donnent de petites rations aux premiers venus pour s’assurer que tout le monde en ai assez. Ainsi, il en reste toujours beaucoup à mon arrivée et j’en profite. Ma lenteur, ça m’a appris la patience».

Pour Monsieur le Lièvre, il s’expliqua en ces termes: «Dans un large groupe, il suffit d’observer les moins adaptés, pour découvrir comment ceux-ci survivent. Quant à la survie personnelle, il suffit d’etre sage. Je n’ai fait qu’observer, et imiter mon ami la tortue».

Ainsi, les animaux apprirent deux leçons ce jour-là.

la tortue et le lièvre

Leçons
1. La patience paye plus que la precipitation .

2. La survie dépend beaucoup de la sagesse.

Publié par Ayegh Lubem IMG-20160416-WA0004

Advertisements

Thanks for the comment!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s