145 per liter of petrol: is government striking the Nigerian masses

The Nigerian government recently increased the price of fuel from 86.5 to 145 naira maximum per liter to end the lingering crisis. Some members of labour unions embarked on strike to force government to take decisions that would alleviate the plight of the masses. Members of My French World on WhatsApp gave their opinions, in French, about the raison d’être of both the painful increase and the epileptic strike.

IMG_20160520_173106.JPG

Catherine Kohn veut la grève, mais déplore son échec (quite unfortunate that the strike is not a success) :

Oui moi je suis pour la grève aussi, mais est-ce que cette grève était un succès? Ici à Lagos, on vaquait normalement à nos occupations. Pour que cela puisse avoir un effet, il faut qu’elle soit unanime.

Rufus Ayanbode n’a plus confiance au syndicat NLC. Il trouve que la grève est inutile (The strike is useless because people have lost faith in NLC) :

Le syndicat qui a appelé à la grève est divisé contre lui-même, donc il est difficile de s’attendre à quelque chose de concret.

J’ai néanmoins une autre préoccupation: la grève est-elle vraiment nécessaire ?

Qui sont ou seront les vrais bénéficiaires des retombés de la grève? Qui bénéficie plus de la subvention sur le pétrole ?

Emmanuel Adebayo pense qu’il faut amener le gouvernement à revenir sur sa décision (There must be negotiations) :

@Mon Rufus, Quand la négociation a échoué, on fait quoi alors?

Rufus croit que le syndicat n’est pas de base morale pour négocier au nom du peuple (where was the NLC when Senators were buying bogus SUVs for themselves?) :

Ce même syndicat qui est resté muet devant des salaires étatiques impayés, qui est resté bouche-bée lorsque les sénateurs se servaient à volonté pour s’acheter des jeeps.

Quelle négociation? Avec qui et pourquoi? @emmy

Catherine conseille au Syndicat de s’unir (United we stand, divided we fall) :

Les partisans du syndicat des fonctionnaires (NLC = Nigeria Labour Congress) n’ont pas compris que l’union faisait la force oh! Voyons un peu comment cela finira ! Bonne journée!

Rufus interrogé le bien-fondé des négociations (which négociations) :

Négociation pour l’augmentation des salaires ou la réduction du prix de l’essence?@emmy

Marcellin n’a plus confiance au gouvernement (All Promises Cancelled) :

L’administration du nouveau président est totalement une trahison envers les pauvres et les chômeurs/sans-emplois. Je pense bien que la grève est importante aussi.

Rufus veut des précisions (Who is fooling who?) :

Qui a trahi qui?

Emmanuel Adebayo pense que la grève est normale car les négociations ont échoué (if there’s no agreement, strike must go on) :

Mais la grève était déclarée après l’échec de la négociation, les deux parties concernées n’ont pas pu arriver à une conclusion avant-hier.

Marcellin se  souvient des promesses (Will this government ever pay the promised 5,000 naira?) :

Pendant sa campagne, le gouvernement a promis aux chômeurs et pauvres 5000 naira par mois.

Rufus demande de la patience (What do you expect after 16 years of abuse?)

Je comprends le fait que nous avons été abusés pendant 16 ans, d’où notre impatience envers le nouveau gouvernement.

Emmanuel est fatigué de la grève (we’re tired of this strike)?

Moi, je ne connais pas la grève ici, chez-moi ici-bas, on en a marre, et on s’en fou même car ça nous épuise! @mon. rufus

Catherine demande au gouvernement d’être sensible aux problèmes de la masse (strike is necessary if the government is insensitive) :

Cette grève serait un succès si tout le monde participait. Le gouvernement est insensible, sinon pourquoi augmenter le prix du pétrole sachant que la conjoncture économique n’est pas au top sans avoir de mesures palliatives?

Oui mais le problème est que le Nigerian moyen ne veut pas quitter sa zone de confort. Comment ira-t-on au paradis si on ne veut pas mourir?

Marcellin propose une augmentation progressive du prix du pétrole (progressive increase) :

Moi Marcellin, je pense que l’augmentation n’est pas un problème, mais le pourcentage est trop pour le début. Je suggère au moins que l’essence soit à 100 naira. Après 6 mois, il peut augmenter avec 20 naira ainsi de suite jusqu’à 145 naira.

 Sadiq Adebayo veut une solution :

Quelle est la solution alors ? @kolawole.

Emmanuel suggère la révolution à la française :

La solution c’est la révolution! Comme celle des Français.

Marcellin demande s’il faut tuer les politiciens (must the politicians die?)

Comment faire ? Tuer les grands politiciens de la place?

Sadiq propose une autre philosophie de gouvernement :

Moi, je veux le socialisme dans ce pays.

Pour Festus Akintoye, la grève doit forcer le gouvernement à être sensible à la masse (Government must find a solution to help the masses) :

Ce que NLC a fait à l’égard de l’augmentation du prix du carburant est merveilleux parce que s’il ne fait pas la grève, notre gouvernement n’est pas prêt à exécuter le plan en faveur de la pauvre masse / masse pauvre. Il faut commenter!

Ce qui arriva au Ghana ne pas arriver au Nigéria parce que le dernier est très peuplé et multidimensionel à tous les niveaux des relations humaines .

La solution c’est pour solidifier l’organe judiciaire et que tout le monde obéisse à  la loi du pays avec la crainte de Dieu. Vous êtes d’accord avec moi? Qu’en pensez-vous?

Deyon Samson supporte la grève contre les décisions impopulaires du gouvernement (strike against impopular decisions) :

À mon avis!
Je crois que c’est à travers la grève que NLC peut combattre les décisions du gouvernement qui sont mauvaises.
Donc, pour lui, la grève est un grand instrument qu’on peut utiliser peut combattre le gouvernement.

Souleymane

Ok, be patient. Don’t be like Nigerians who won’t admit that if you want to eat amala and abula, you’ll have to wait a longer time for the gbegiri to be ready, long after the ewedu. The solution to this fuel matter is a gbegiri, not eba and ewedu.

Vocabulaire de la grève :

La grève (strike), le syndicat (Trade union), le carburant (fuel), échouer (fail), un échec (a failure), subvention (subsidy), trahison (deception), trahir (deceive), chômeurs (unemployed), sans-emploi (jobless).

Don’t forget to like, share the article and  your experiences of the strike with us.

Culled by A. Souleymane

Screenshot_2016-05-20-17-14-21.png

Advertisements

Thanks for the comment!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s