Solidarité avec Paris: entre sincérité, exagération et hypocrisie

Many reactions, counter-reactions and reactions against the counter-reactions are trailing the 2nd terrorist attack in France this year. Some individuals condemned the avalanche of solidarity acts against what they perceived as the criminal indifference of the international community towards the victims of similar attacks in other parts of the world, especially in the Middle-East and Africa. Others condemned these criticisms by showing instances of worldwide solidarity following past and current terrorist attacks.

Screenshot_2015-11-20-22-15-59[1].png

Our aim at My French World is not to take sides or justify any position, but to build up linguistic and pedagogical resources for whoever wishes to discuss about such events using the French language as a medium of communication.

La solidarité du monde entier derrière la France, victime des attentats à Paris le 13 novembre, est sans équivoque. Dans tous les stades de football en Europe, l’expression de cette solidarité se fait avec l’audition de la Marseillaise avant le déroulement des jeux.

Certains individus dénoncent l’hypocrisie de la communauté internationale dans sa réaction envers les victimes des attaques d’Al Shabaab au Kenya et en Somalie, de Boko Haram au Nigéria et dans le bassin du Lac Tchad, de l’Etat Islamique en Libye ou en Syrie, des Palestiniens dans les territoires occupés, la terreur au Proche-Orient ?

D’autres le démentent avec les images de solidarité sur le cas de Chibok et même les attaques récentes au Nigéria et au Mali. Les médias internationaux couvrent les attaques dans le monde, y compris celles du Mali du 20 novembre. Donc, les Africains ne sont même pas au courant de la solidarité des pays développés envers leur continent.

Quelles sont les agences de presse qui fournissent les informations : Agence France Presse, Reuter et les chaînes CNN, France 24, RFI, BBC. Je vous ai entendu dire NTA, RTI, Africa Numéro 1 ? Qui sont les journalistes qui sont sur les fronts, par rapporter les infos à chaud, en direct et qui sont incarcérés?

Au Nigéria, alors que le MEND (Mouvement de l’Emancipation du Delta du Niger) réclamait l’attentat à la voiture piégée du 1er octobre 2010, le Président s’empressait d’attribuerles attaques aux terroristes et à l’oligarchie du Nord qui ne voulaient pas d’un Président provenant d’une minorité ethnique.  Deuxièmement, lors des attaques sur l’Etat-major de la Police et des locaux des Nations-Unies à Abuja les 16 juin et 26 août 2011 respectivement réclamées par un groupe terroriste, les chiffres qu’offraient les services de sécurité nigériane étaient réduits par rapport à ceux offerts par la presse. Au Nigéria, les citoyens avaient même peur de parler de ce groupe parce qu’ils soupçonnaient la complicité du gouvernement et du Parti au pouvoir. Le Conseiller à la Sécurité auprès du Président est mort dans un accident d’hélicoptère quelques jours après avoir accusé des politiciens. Cet air de soupçon explique le refus des Etats-Unis de fournir des armes au gouvernement nigérian de l’époque, aide que Barack Obama a tout de suite offert au nouveau Président.

Le kidnapping de 276 élèves de Government Secondary School à Chibok dans la nuit du 14 au 15 avril 2014 a été annoncé par la presse internationale. L’armée nigériane, quelques heures après l’enlèvement, affirmait que les filles avaient été secourues. Il a fallu les preuves de la presse internationale pour que le Gouvernement nigérian admette que l’enlèvement était une réalité. Malgré l’embarras et la pression de la communauté internationale, avec l’initiative de Bring Back Our Girls, le Président n’a pas eu l’audace ou la gentillesse de visiter les lieux et les familles des victimes. Son épouse a plutôt invité les mères des victimes à Abuja pour un fameux opéra sentimental. IMG_20151123_003806[1].JPGSi le Président nigérian a peur de se rendre à Chibok pour manifester sa solidarité, comment espérer que les Chefs d’Etats des autres nations le prennent au sérieux. Avant et après Chibok, il y a eu plusieurs attaques, plus meurtrières. Ces événements sont courants en Afrique.

IMG_20151123_003848[1].JPG

Vous avez bien vu la réaction de toute la nation française, à l’image de son Président et des plans d’action en perspective pour que plus jamais il y ait ce genre d’attaques en France. Mais deux attaques en une année dans une nation membre du Conseil de Sécurité de l’ONU, c’est trop. Où va le monde si la France ne plus se défendre ?

Solidarity for ever !

Je me rappelle… la diaspora nigériane en Côte d’Ivoire était plus préoccupée par la stabilité de leur pays hôte que celle de leurs origines.

Je me rappelle… les politiciens qui pillent les ressources de leurs pays les stockent en Europe : France, Suisse, Grande Bretagne, etc.

Surpris que les députés ivoiriens défilent, font une marche de solidarité vers l’Ambassade de France, laissant au passage l’ambassade du Nigéria au passage ?

IMG_20151120_172947

Je vous rappelle… le monde est captivé par les matchs joué en Europe et les championnats tels que EPL, la Liga, la Bundesliga, la Ligue 1 et Seria A du pays d’Al Pacino. Qui sait qu’Eyimba vient de remporter le championnat nigérian, que le TP Mazembé est champion d’Afrique, qui s’intéresse aux maillots d’Asec Mimosas, d’Ashanti Kotoko ou de 3Sc ?

C’est simple : les réactions sur les événements en France seront plus suivies que celles des autres pays moins développés du monde malgré toute la médiatisation.

C’est simple, le mariage du Prince Charles ou les élections américaines seront plus suivies que les changements de Constitution des présidents africains pour se perpétuer au pouvoir. Que la guerre déchire le Soudan, la République Centrafricaine, le Yémen ou la Somalie, ou que Boko Haram occupe une partie du Nigéria, c’est pas grave ! Les diplômes universitaires obtenus en France, en Grande Bretagne, aux Etats-Unis ou au Canada font notre fierté. Rien ne doit arriver à ces pays, Où irons-nous ?

Excusez-moi, El Classico commence bientôt. Ce n’est pas comme Shooting vs Enugu Rangers ou Asec vs Africa ou Ashanti Kotoko vs Hearts of Oaks. A beg

written by A. Souleymane

Advertisements

One thought on “Solidarité avec Paris: entre sincérité, exagération et hypocrisie

Thanks for the comment!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s