Paris: all we are saying…

There were so many reactions of followers and members of My French World on the social media that we need a separate article to air our opinions.
We appreciate reactions mostly from Nigeria, Côte d’Ivoire, the US and France, culled from our various platforms (Whatsapps, Facebook and Twitter).
You may air your views in the Comment section.

Can you share what is happening to you? What is the atmosphere in France from your perspective, with images or audio-visuals? On Facebook Messenger

Tosin Adesina (Grenoble, France)

I stay in Grenoble  which is a few hours from Paris. A few minutes after the attack, updates and reports surfaced on social media the whole of France was in a state of panic. The following day which was Saturday the 14th I stepped out to see the people’s reaction, me being black and having witnessed racism first-hand I could almost swear there will be a backlash against the Islamic community but surprisingly there really wasn’t anything …just nothing..the following Monday the entire school had a minute of silence for the souls of the departed and it was advised that people go out and live their live normally instead of cowering in fear and locking themselves up at home as that is what the terrorists  would want.

To my understanding the French people have a strong solidarity for each other that the Nigerian community doesn’t have. Basically things are good although it will be good to hear a Parisian’s point of view. 

Suite à l’avalanche des réactions sur les attentats de Paris, la question suivante a été posée: “Pensez-vous que les réactions sur les attaques de Paris sont exagérées?”

Sur Facebook :

Pour Prince (Kansas, Etats-Unis), le défilé des députés ivoiriens pour montrer leur solidarité à la France est une grande hypocrisie. Ils ne manifestent point lorsque leurs compatriotes Africains sont touchés:

IMG_20151120_172947

Agatha Nwokedi (Licenciée de l’Université d’Ibadan, Nigeria) estime que les réactions sont normales: “On ne peut pas dire qu’elles sont exagérées”.

Quant à Agwu Peter (Enseignant à l’Université de Calabar, Nigéria), bienvenue au monde de l’angoisse et de la terreur:

Les réactions ont montré que les Blancs ne sont pas encore habitués aux exceptions qui sont devenues les règles chez nous. Nous nous sommes habitués aux nouvelles dévastatrices dans notre pays et il me semble que l’Occident nous a laissés à notre sort. Tout regard est focalisé à Paris comme si les attaques sont plus graves que celles de chez nous. Dans une grande mesure, les réactions sont exagérées

Pour Ramonu Sanusi, PhD (Oregon), Ancien enseignant à l’Université de George Mason aux États-Unis, écrivain et Maître de Conférence à l’Université d’Ibadan, Nigéria, affirme que les Africains doivent s’unir et se mobiliser pour résoudre leurs problèmes tout en tirant une leçon de la solidarité des Occidentaux:

Je ne sais quoi dire mais une chose est claire: lorsqu’il y a des attaques en Occident, les Blancs du monde entier se mobilisent plus que les Noirs le font pour condamner les actes terroristes! Je ne sais pas si le Noir est condamné à souffrir éternellement! Suite aux attentats de Paris, il y a eu deux différents attentats à Yola et à Kano, le monde entier est resté indifférent comme si rien n’y était. Le Blanc n’est pas supérieur au nègre. Quoi dire d’autres…

Dr Affin Laditan le confirme avec son image tirée de RFI

IMG_20151123_003848[1].JPG

WhatsApp :

Tomiwa Japhet (Etudiant de l’Université d’Ibadan, Nigérian): “Quant à valeur de la vie humaine il n’y a pas d’exagération… Les réactions là-bas est parce que c’est un événement rare en France…”

Ayegh Luben (Université d’Ibadan, Nigeria)

” Suite aux attaques terroristes de Paris le 13 novembre, le monde s’est éclaté en réactions à cette tragédie inattendue. Les médias ont repris la nouvelle et l’ont répandu. Les journaux du samedi 14 novembre avaient de grands titres tels “carnage à Paris”. Aussitôt, les chaines CNN des États-Unis, AFP et TV5 se sont rendues à Paris pour une transmission en directe de l’enquête et le contrecoup des attaques. En effet, CNN a dédié toute une semaine pour ce reportage.

Sur les réseaux sociaux comme facebook, twitter, BBM etc, les gens envoyaient leurs condoléances et démontraient leur solidarité avec la France. Sur facebook en particulier, les sympathisants changeaient les photos de profil en ajoutant le tricolore français.

Presque tous les leaders des pays exprimaient leurs condoléances. Le président du Nigeria a envoyé son message lui aussi. Les monuments célèbres dans les capitales occidentales portaient aussi les couleurs françaises. Tout le monde voulait se rapprocher pour montrer sa solidarité. Le Wembley Stadium en Angleterre par exemple manifestait les couleurs de la France dès les préparatifs d’un match amical jusqu’à sa fin. Les français quant à eux ont réagi avec le choc, puis l’indignation, la colère et la revanche en forme de frappes aériennes en Syrie.

Telles étaient les réactions des Français et du monde contre le meurtre de 129 personnes ce vendredi-là. Ces réactions semblent, d’un point objectif, très élaborées et exagérées. Il parait que les médias voulaient appuyer sur un événement qui est de norme (au moins chez nous au Nigeria). Le groupe Boko Haram tue de centaines de personnes chaque mois. En Syrie et en Irak, les frappes américaines, russes, françaises et britanniques ainsi que les kalashnikovs et les couteaux d’État Islamique. A propos de ces morts, on dit peu. D’ailleurs, le 12 novembre, un jour avant les attaques de Paris, Beyrouth était attaqué par le même EI. Mais cette tragédie n’a pas reçu la même attention que celle de Paris. De plus, les médias continuent de se focaliser sur Paris même après une attaque plus récente à Bamako. On demande alors, cette incidence à Paris, n’est-elle pas exagérée?

Cependant, il est à noter tout d’abord que nous (en Afrique) nous sommes dans la sphère d’influence de l’Occident. Nous regardons les chaines occidentales, nous utilisons les réseaux sociaux de l’Europe et des Etats-Unis. Même les langues que nous employons sur ces plateformes ce sont des langues européennes. Ayant établi cela, l’Europe et les Etats-Unis ont beaucoup en commun avec la France. Ce sont des alliés. Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas sont des pays qui partagent beaucoup entre eux (le libre passage sur les frontières est inclus). Leurs cultures, leurs pratiques ont la même origine. En somme, il existe une solidarité forte que connait les pays de l’Occident. Et ce sont ces mêmes pays qui contrôlent les réseaux sociaux. Alors la prépondérance des condoléances et le reportage dans les médias est logique.

Voilà pourquoi il parait que les réactions aux attaques de Paris sont exagérées. Les pays occidentaux ont le sentiment que c’est tout le bloc, toute la civilisation qui est attaquée. Je crois que hors de la sphère de l’influence européenne, cet évènement n’est pas aussi célèbre. En Chine, en Turquie ou au Japon par exemple il peut y avoir une ambiance totalement différente.”

Twitter:

IMG_20151120_172752[1]

Ify Elueze (Allemagne) revient sur le sort des filles enlevées par Boko Haram à Chibok au Nigéria il y a plus d’un an.

Advertisements

One thought on “Paris: all we are saying…

Thanks for the comment!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s